Excès de vitesse : les points essentiels à savoir

Excès de vitesse : les points essentiels à savoir

L’excès de vitesse est à l’origine de nombreux accidents mortels dans le monde entier. Des études montrent qu’en moyenne un automobiliste sur 2 roule au-delà de la vitesse maximale autorisée sur le transport routier. C’est pourquoi les forces de l’ordre sont très strictes vis-à-vis de ce sujet. En savoir plus.

Quels sont les dangers de l’excès de vitesse ?

L’excès de vitesse met en péril la sécurité des automobilistes et d’autres usagers de la voie de communication. D’ailleurs, étant une infraction au Code de la route, il est sanctionné par la loi. En effet, les risques liés à ce comportement dangereux ne manquent pas. Tout d’abord, en plus d’aggraver les accidents de la route, cela les provoque aussi. Au fur et à mesure que la voiture roule vite, le champ visuel du conducteur est restreint pour se concentrer sur le centre de la route. Ainsi, celui-ci n’est plus à même d’anticiper les dangers. Il ne peut pas voir les autres véhicules qui approchent. Ce qui retarde souvent l’actionnement du frein.

De plus, à une vitesse élevée, la personne au volant est obligée de traiter de nombreuses informations en un temps court. Elle doit aussi adapter constamment sa vision. Ce qui entraîne rapidement une perte de vigilance et une fatigue. La perte de contrôle dans un virage constitue un autre risque non négligeable. En effet, dans cette circonstance, la force du centrifuge est devenue trop importante par rapport à l’adhérence du véhicule au sol. Par ailleurs, dans l’éventualité d’accidents, plus on roule vite, plus la violence du choc est intense. Dans ce cas, les conséquences sont critiques.

Quelles sont les sanctions liées à ce comportement ?

L’excès de vitesse est habituellement constaté avec un radar (fixe ou mobile). Les forces de l’ordre peuvent aussi apporter la preuve d’un tel acte par tous les moyens en cas de contrôle routier. Selon l’importance du dépassement, l’infraction peut être considérée comme étant une contravention ou bien un délit. Ce comportement entraîne, non seulement, une amende, mais également une perte de points sur le permis. Par exemple, un excès de vitesse de moins de 20 km/h hors agglomération provoque une amende de 68 € avec retrait de 1 point de permis. Sur les autres routes, l’amende peut aller jusqu’à 135 € en plus du retrait de 1 point.

Si le dépassement est compris entre 20 et 30 km/h, le conducteur encourt une amende de 135 € avec perte de 3 points. En cas d’excès entre 30 et 40 km/h, l’automobiliste est pénalisé à 135 € avec retrait de 3 points. Cependant, en plus de la contravention à payer, le dépassement au-delà de 40 km/h peut aussi entraîner un retrait du permis de conduire. Cela peut commencer par une rétention de ce dernier pendant 72 heures maximum. Ce délai passé, le préfet est informé de l’infraction. Il peut alors décider de suspendre le document pendant une durée de 6 mois maximum. On parle ici d’une suspension administrative. Dans ce cas de figure, il faut faire appel à un cabinet d’avocats spécialisé dans le droit du transport routier comme lpr-avocats.com.

aurelie

Related Posts

3 points à connaître sur la LLD de voiture électrique

3 points à connaître sur la LLD de voiture électrique

Ce qu’il faut savoir sur les 24 Heures du Mans

Ce qu’il faut savoir sur les 24 Heures du Mans

Le siège simulateur pour apprendre à conduire : une bonne ou une mauvaise idée ?

Le siège simulateur pour apprendre à conduire : une bonne ou une mauvaise idée ?

Comment transférer ma voiture à l’île de la Réunion ?

Comment transférer ma voiture à l’île de la Réunion ?