Zoom sur le métier de chauffeur VTC

Zoom sur le métier de chauffeur VTC

Parmi les différents nouveaux métiers qui se sont proposés dernièrement sur le marché. Le VTC est un service de transport de luxe, plus connu sous le nom de véhicule de tourisme avec chauffeur. Un métier qui connaît une sérieuse croissance depuis ces dernières années, et que l’on vous décrit ci-dessous.

Découvrir le métier de chauffeur VTC

Longtemps confondus avec les taxis, les VTC se diffèrent largement de ces derniers. Et il en est de même pour ce qui est de leurs conducteurs respectifs. Car, malgré le fait que leurs services se ressemblent sur certains points, leurs statuts, formations et obligations, ainsi que leurs frais d’adhésion, se diffèrent considérablement. Mais ce ne sont que les ressentis du chauffeur.

Pour le client, le VTC présente différents atouts que les taxis ne proposent pas. À commencer par la discrétion offerte par les VTC qui se fondent dans le décor. Avant chaque réservation, le client est déjà au courant du budget à débourser pour le trajet. D’autant plus qu’ils peuvent facilement adapter leurs itinéraires, en fonction de vos besoins. Sans oublier les journaux et la bouteille d’eau offerte. Ainsi que l’élégance et la courtoisie du chauffeur VTC.

S’improviser chauffeur VTC

Grâce au fait que les VTC ne disposent d’aucun signe extérieur distinctif, nombreux sont ceux qui s’y incrustent de nos jours. Et ce, en trappant des passagers sur le chemin, un peu à la manière des taxis. Une pratique qui est classée illégale, et qui est assez risquée, vu qu’il est difficile de trouver des clients. Contrairement au VTC qui se fait uniquement sur réservation.

Cependant, pour être reconnu comme étant un chauffeur VTC légal, il est nécessaire de passer une formation VTC. Une formation qui n’est pas donnée à tout le monde. Et pour en profiter, il faut détenir un permis B depuis plusieurs années. Mais il faut aussi valider un test d’aptitude physique et présenter un casier judiciaire vierge volet B2. Une fois la formation VTC  achevée, vous devez passer un examen pour acquérir votre attestation.

Lors de votre examen, vous ferez face à 7 différentes épreuves. Notamment en droit des transports, réglementation nationale VTC, anglais, français, développement commercial, gestion et sécurité. Pour réussir ces examens, vous devrez avoir au moins 12/20 sur votre note finale. Néanmoins, il vous faut encore passer un stage de formation tous les 5 ans, afin de renouveler votre carte VTC.

Quel budget préparer pour passer la formation VTC ?

Nombreux sont ceux qui se posent la même question en ce moment, compte tenu de son succès. Cependant, la réponse est très variable, ce qui fait que le prix de la formation dépend d’une ville à une autre. Sachant que le prix d’une formation à Paris et celui de Marseille connaît une forte différence. Sans oublier les différents intermédiaires qui se proposent sur le marché.

Néanmoins, de manière générale, le prix d’une formation devrait tourner autour de 400 euros. Malgré le fait qu’une certaine formation se propose à plus de 1 500 euros en région parisienne. En plus des frais d’examens que certaines régions demandent aux participants.

 

aurelie

Related Posts

3 points à connaître sur la LLD de voiture électrique

3 points à connaître sur la LLD de voiture électrique

Ce qu’il faut savoir sur les 24 Heures du Mans

Ce qu’il faut savoir sur les 24 Heures du Mans

Le siège simulateur pour apprendre à conduire : une bonne ou une mauvaise idée ?

Le siège simulateur pour apprendre à conduire : une bonne ou une mauvaise idée ?

Comment transférer ma voiture à l’île de la Réunion ?

Comment transférer ma voiture à l’île de la Réunion ?